Au sujet de Farm Health Guardian

Farm Health Guardian est un produit de Be Seen Be Safe ltée. Établie à Guelph, en Ontario, Be Seen Be Safe ltée est un fournisseur de technologie de suivi de santé des animaux et de retraçage. Créée en 2013, l’entreprise vise à protéger la santé et la durabilité de l’industrie de l’élevage et des personnes qui y travaillent en mettant au point des plateformes technologiques de surveillance des maladies en temps réel et de réponse aux maladies.

Vision

Protéger la santé du bétail et de la volaille à l’échelle mondiale.

Mission

Farm Health Guardian sera la plateforme de choix pour protéger la santé et la durabilité de l’industrie du bétail et de la volaille.

Farm Health Guardian annonce un nouveau partenariat stratégique avec Synthesis Agri-Food Network

Tim Nelson, fondateur de Farm Health Guardian (à gauche) et Rob Hannam, président de Synthesis Agri-Food Network, forment un partenariat qui apportera le parfait complément de connaissances du secteur agricole et d’expertise en communications agricoles à la plateforme agroalimentaire Farm Health Guardian. Rob Hannam, président de Synthesis Agri-Food Network, s’associe à Farm Health Guardian pour jouer un plus grand rôle dans la commercialisation d’avancées destinées au secteur agricole.

Le 12 novembre 2020 – Guelph, Ontario : Dans la foulée du récent lancement de sa technologie d’atténuation des maladies, Farm Health Guardian annonce un nouveau partenariat stratégique avec Synthesis Agri-Food Network.

Rob Hannam, président de Synthesis Agri-Food Network, mettra à profit ses vastes connaissances et son expertise acquises pendant sa longue carrière de consultant en marketing et en communications dans le domaine de l’agriculture. Depuis une dizaine d’années, M. Hannam se spécialise dans le secteur agricole et alimentaire et a travaillé avec une multitude d’organisations, d’associations, d’agroentreprises et de sociétés alimentaires.

« Rob et son équipe renommée offre la combinaison parfaite de compétences en communications agricoles et d’expertise commerciale », indique Tim Nelson, fondateur et PDG de Farm Health Guardian. « Jusqu’à maintenant, Farm Health Guardian a vu le jour grâce à la recherche, au développement et à la science. En ajoutant l’expertise de l’équipe de Synthesis, Farm Health Guardian réalisera son rôle crucial dans la production du bétail et de la volaille en protégeant l’industrie et en assurant la santé des animaux et la viabilité des exploitations agricoles à l’échelle mondiale. »

Pour M. Hannam, l’établissement d’un partenariat avec M. Nelson et Farm Health Guardian, qui offre une solution fiable à un réel besoin immédiat pour les producteurs de bétail et de volaille, est une étape pratique dans l’évolution de Synthesis et dans l’élargissement de son rôle comme promoteur d’avancées pour le secteur agricole.

« Tout est dans la prévention, la préparation, l’intervention et le rétablissement. Après les milliers d’heures que l’équipe de Synthesis a investies pour examiner la question, il est clair qu’il existe des lacunes en matière d’intervention en cas d’éclosion de maladie chez les animaux d’élevage. Il nous faut de meilleurs systèmes d’intervention pour aider les agriculteurs et les transformateurs à gérer le risque et à renforcer leur préparation. La plateforme d’atténuation des maladies de Farm Health Guardian est la réponse et je suis fier de contribuer à l’avancement de l’industrie en promouvant cette technologie. »

Son lancement tombe à pic puisque la pandémie de COVID-19 a mis en évidence les avantages et l’utilité de la surveillance et des technologies de suivi et de retraçage et a entraîné une prise de conscience générale de la nécessité d’adopter les meilleures pratiques en matière de biosécurité.

« S’il y a une leçon que nous avons tirée de la pandémie de COVID-19, c’est que nous devons agir maintenant pour mettre en place un système éprouvé et fiable qui aide à circonscrire rapidement et efficacement les éclosions de maladies. La santé de l’industrie et des personnes qui y travaille en dépend », souligne M. Hannam.